Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SPORT ATHLÉTIQUE VERDUNOIS NATATION

stages

CARTE POSTALE DE ZARZIS

13 Avril 2010 , Rédigé par Pascale Lapel Publié dans #STAGES

2 heures du mat, j’ai des frissons, … STOP

2h20 du mat dimanche 11 avril, départ du parking. D’un côté les parents, qui vont revoir la neige mais ne le savent pas encore, de l’autre les ados qui attendent ce jour depuis octobre 2009. Au milieu Christian, Gaëlle, Jean Claude et Pascale les conducteurs de la nuit. Direction l’aéroport de Luxembourg, via Arlon (mais ceci est une autre histoire…)

4h30 début de nos séances d’écriture : identification collective des bagages. Tout le monde a ses papiers, même Anthony, mais les parents partis dormir, devront participer dans leur premier sommeil à leurs retrouvailles.

4h45 : on enregistre les bagages Présentation Des Papiers (PDP) 1

5h15 : zone d’embarquement PDP2 5h30 : douane PDP 3

5h45 : embarquement PDP 4 6h05 : on s’installe dans l’avion tout le groupe est éclaté, 6h30 c’est parti pour les baptêmes de l’air, la main de Bastien est écrasée par la petite main de Camille ; Laura décompte l’altitude, Anthony déballe les kinder bueno, Rémi subit le mal des transports...Petit-déjeuner copieux, puis on reprend nos séances d’écriture, feuille de débarquement : nom, prénom,…n° de pièce d’identité, profession ETUDIANT, NAGEUR, durée du séjour :1 jour, papier à la con puissance 23….Gaëlle nous fait son tatouage éphémère.

8h35 : atterrissage, applaudissements, débarquement 

8h45 : une pensée pour les 40 000 marathoniens à Paris, ARRIVEEnous on se photographie pour tuer le temps à la douane Tunisienne. Puis PDP 5

9h30 : je sors dernière du groupe de la douane, récupération des bagages, on passe au stand « avez-vous quelque chose à déclarer ? » et on abandonne Ludovic avec le chrono dont le carton est éventré.

9h45 : bus 35, DJERBA-ZARZIS 1 heure de bus. Une image de la Tunisie : marée basse et coquillages, moutons, oliviers, pauvreté, on emprunte la voie romaine qui relie l’île de Djerba au continent Africain, puis arrivée Zarzis, Hotel club Ocean Marine 10H45 : jus d’agrumes de bienvenue, bien bon pour les adultes, trop vrai pour certains jeunes. 10H48 : Laurent en est à la moitié…on pense à toi

10H50 : vous nous remplirez bien une petite fiche de résident puissance 23…Allez faites tourner les crayons.

11H00 : voilà les clés de vos chambres, c’est juste en haut des 70 marches…Là je fais le pari qu’à la fin de la semaine ce sera en courant 2 par 2, mais pour l’heure faut se trainer et avec les bagages, les 23 à la queue leuleu.

11H41 : On finit de ranger les affaires dans la chambre avec vue sur la mer, Laurent vient de passer la borne des 30 kms. On descend faire le tour de notre lieu de vie pour une semaine. Piscine 30 mètres, 4 couloirs, bar à volonté de 9H à minuit, resto de 6h30 à 10h, de 12h à 15h, pizzéria de 14h à …. ; bar des cafés et thés, petites boutiques, salle de sport et piscine intérieure, espace remise en forme, la plage, pédalos, canoë, planches à voile, terrain de Beach, et puis derrière nos chambres terrain de tennis, de volley, tir à l’arc…

12H15 : réunion des stagiaires et distribution des Tee-shirts confectionnés par les petites mains de Gaëlle et Nono, offerts par Christian.

12H45 : apéro en terrasse

12H57 : Laurent en finit en 4h00 et 7 secondes 13101ème, FINISHER de son premier marathon, nous on attend l’ouverture du resto parce qu’en fait nous sommes revenus à l’heure d’hiver, il n’est que midi ! Il fait faim. Repas puis sieste, 1er entrainement à 17heures, il fait bon dans l’eau et frais autour du bassin, hein les coachs ? On se retrouve tous pour l’apéro à 19H30, puis repas, une pose thé à la menthe, une claque sur le cul et au lit !

 

lundi 12 avril, Laurent oublie le décalage horaire et nous téléphone, nous voilà au rythme des nageurs réveillés par Christian à 7h, tout le monde au petit dej à 7h15, hum c’est super les buffets de petit-dej, et ces beignets confectionnés devant nous. Bon ben c’est pas le tout : P10704698h dans l’eau avec tout le matos, je profite du mouvement général pour éliminer le beignet et me remettre en forme, allez les petits au programme 50 X 100 mètres en cœur de séance pour les grands…je les abandonne après 30 minutes, contente de mon effort. On se retrouve à 10h, beach volley, puis water poloELISA, puis jeux piscine, cohésion de groupe en marche…MAT ET BABASApéro et repas terrasse. 14h Gaëlle part au repérage pour le footing, je l’accompagne. 17h 2ème entraînement de la journée suivi des étirements, je les supporte en faisant de l’aérobic au bout du bassin. Au bilan sanitaire de la journée : Corentin au repos pour enrayer sa bronchite, Camille ne fera plus de footing pour épargner ses genoux, on s’occupe d’Anatole et de son asthme d’effort, de Mathieu et de son excès de choux fleur. Bonne nuit les petits.NINI ET TIFN

 

COURSE PLANCHEMardi 13 avril, finalement même sans Laurent aucun mal à se lever vu qu’on est revenu à l’heure d’hiver. Au petit dej le bilan sanitaire est satisfaisant. La séance se fait sous un beau soleil qui commence à se cumuler sur le dos des nageurs. Les vacanciers à force de se plaindre des entrainements, Christian rencontre le directeur et l’accord est vite trouvé on décale l’entraînement du matin de 7h à 9h. Ce sera mieux pour les vacanciers et pour le dos des nageurs car les rayons du soleil seront moins intenses. Le buffet du petit dej sera ouvert à 6 heures pour eux, et quand ils finiront l’entraînement ils pourront retourner s’hydrater et prendre une collation si nécessaire. Pour la journée recommandation : biafine, tee-shirts et ombre. Tout le monde va bien à cette heure.

A tout bientôt

Lire la suite

Un stage qui aurait pu tourner au désastre

24 Avril 2009 , Rédigé par LUDO KISTER Publié dans #STAGES

Tout commença avec le départ de 6 personnes le vendredi soir en voiture où tout le monde était compacté comme dans une boîte de sardines pendant une petite heure, histoire d’aller jusqu’au péage à côté de Toul. Une fois arrivés là-bas Bastien, Anatole, Mathieu, Victor, Justine et moi-même avons dû attendre une heure de plus à cause du Bus de Thionville qui avait du retard.
Une fois dans le bus, le vrai trajet commença avec 12-13 heures très longues, et pas vraiment confortables dans un bus qui semblait être tout confort. Pendant ce temps là, Christian était en train de partir avec les 7 autres personnes pour Gérone. Une fois arrivés à Callella, à peine le temps de se changer et de voir la vue de leur hôtel sur la plage (photo vue hôtel) qu’on était déjà partis sur la plage pendant une petite heure, puis repas et compagnie.On glande dans l’hôtel pendant l’après-midi et enfin arrive l’heure de l’entraînement (que l’on pouvait d’ailleurs éviter afin d’aller sur la plage mais grâce à certaines personnes on l’a quand même fait, sympa le cadeau d’arrivée).Après ce fameux entraînement nous avons du patienter un petit bout de temps, et manger dans une pizzeria qui se trouvait juste à coté de l’hôtel alors que notre pauvre Coach galérait sans son Trappeur Tom-Tom ( mot qui s’explique par la suite). Puis arrivé sur les coups de 22 heures un minibus blanc à l’horizon nous voilà sauf, pensant que nous allions rentrer directement.Un faux espoir s’installe et pour se relaxer un peu Christian est parti boire un petit coup (pour la route on va dire). 00h20 arrivés dans Gérone, ouf on y est.Reste plus qu’à tourner pendant ¼ d’heure pour trouver une place ou mettre le minibus, une fois trouvée nous nous rendons à l’auberge de jeunesse qui fut le lieu où certaines personnes avaient peur de se faire violer, d’autres de se faire voler et d’autres de se faire bizuter.
Selon les personnes du minibus qui sont arrivés à l’auberge avant nous et qui ont du manger dans la « cantine » de celle-ci la nourriture était mot pour mot « dégueulasse », froide et avec des cheveux dessus ( ce qui doit être agréable pour des spaghettis et du poisson. Des lits ayant un matelas de 10 cm d’épaisseur, des oreillers avec des poils et cheveux dessus, des draps qui grattent, taillés pour des enfants de 5 ans avec des traces suspectes et les lits superposés en eux-même qui grincent, autrement dit de quoi passer une nuit de rêve. Christian pour sa part était dans une chambre isolée, n’avait même pas de draps, heureusement qu’il y en avait encore dans la chambre des garçons et ainsi tout le monde s’est endormi sur les coups de 1h avec un Robin sur ses gardes qui ne dormait que d’un œil.
Garantie « tout confort » sur le contrat !!!! La nuit passe puis le lendemain matin au réveil Christian rentre dans la chambre des garçons et les seuls mots qui sont sortis de sa bouche ont été très clairs ‘’ Faites vos valises, on s’en va ‘’. Après une nuit catastrophique pour le Coach et pas confortable pour tout le monde, nous sommes partis prendre notre petit déjeuner dans la « cantine » déjà très réputée de la veille. Nous avons eu la bonne surprise de tomber sur notre ami le SDF avec un régime de 7-8 bananes pour un petit déjeuner ce qui a provoqué de long sujets de conversation à son sujet :) MIKADO était le maître mot du séjour qui sortait la plupart du temps de la bouche de Bastien et tout le club y a participé activement.

Après avoir passé la matinée à marcher dans Gérone nous avons finalement trouver un hôtel pour nous accueillir. Le séjour a enfin pris la bonne voie et tout c’est passé dans la bonne humeur et ça a rajouté du piquant à notre voyage.

Puis vient l'heure du premier entrainement dans la piscine de Gérone , qui était malheureusement couverte mais avec un toit ouvrable qui n'a jamais été ouvert de plus de 2-3 mètres car les espagnols sont des petits frileux !! Ah ces catalans !Alors que Nico se lançait dans ses premiers pas de Coach alias « Mini Coach » pour toute l'équipe des petits, à côté Christian nous ressortait un des fameux thèmes de nage soit le thème on en chie ! L’entraînement fini nous sommes rentrés à l'hôtel pour poser nos affaires et trouver une « pseudo cantine » pour toute la semaine, une pizzeria où l'accueil n'était pas très bon et cher. Ce restaurant ne fut donc pas retenu comme cantine officielle du SAV. Tout se passe dans une ambiance terrible. Nous étions vraiment contents d'être en Espagne. La nuit passe et le lendemain matin on découvre avec enthousiasme les joies du petit déjeuner de l'hôtel où tout le monde réuni autour de la table avaient des têtes de déterrés et Christian nous expliquait avec merveille et enthousiasme son petit déjeuner qu'il prépare avec du pain, de la tomate écrasée dessus et tout ça bien en détail bien sûr ! Direction l'entraînement puis repas vers 13 heures, nous sommes tombés sur un restaurant vraiment pas loin de l'hôtel avec un bon accueil, un soleil de plomb ce jour là et en plus de ça c'était bon, l'ultime avantage était donc que pour tous les repas et les cafés ça revenait à moins 10 euros par personnes ce qui à donner le vote à l'unanimité de la cantine officielle. La journée se termine tranquillement avec une après midi de plage !!! une très bonne eau, de très beaux paysages, du soleil pour faire bronzette et un gros entrainement pour tous nous achever.
Le mardi c'était la journée Barcelone un entraînement le matin puis à 10 heures Christian et Tom-tom go sont allés chercher une voiture de location avec une femme qui n'était pas de tout repos au volant ! puis direction Barcelone une petite heure de route et un jolie temps pluvieux nous attendait mais on a quand même manger dans un super resto que Christian connaissait et où ils parlaient français, le temps de manger en vitesse et de rejoindre le bus de Thionville qui étaient eux aussi venus mais la visite fut sous la pluie dans les hauteurs de Barcelone et assez brève en raison d'un temps assez pourri, et d'ailleurs Thionville sont vraiment venus pour rien car juste après le petit tour en bus ils sont repartis, quelle visite de Barcelone ! Et grâce à Pascale que nous remercions, nous sommes tous allés à l'aquarium qui était très sympa !  suivi d'un petit peu de shopping, Un petit détour au restaurant du midi pour prendre le dessert que nous n'avions pas eu le temps de prendre et il était déjà l'heure de partir !

Le soir un peu tous cassés on s'est tous endormis comme des marmottes. Le mercredi était une journée assez rude au niveau des entraînements, sans doute les plus durs de la semaine l'après-midi grosse sieste pour la plus part d'entre nous avant le plus gros entraînement de la semaine le soir. Après le repas du soir, une petite visite dans la chambre de Victor et Robin s'imposa et tout le club était présent pour un petit bizutage bien gentil qui a fait partager un bon moment à tout le monde excepté Robin peut être, quoique ?
Le lendemain matin au petit déjeuner, on retrouve un Christian mal réveillé qui une fois les yeux bien ouverts découvre la magnifique coiffure de Robin !

Niveau entraînement on commence à freiner un peu on dés intensifie le rythme pour les derniers jours, l'après-midi on est retourné à une autre plage mais cette fois ci c'était une plage de sable beaucoup plus fin et avec une eau un peu plus bleu claire.Juste à côté de l'hôtel où tous les joueurs du Barça viennent pour leurs vacances, très bon après-midi qui se finit par un petit entraînement, la soirée passe certains on le rôle de coiffeur, d'autres se font des saunas ! et d'autres restent dans les chambres au calme pour la dernière nuit dans l'hôtel. Le lendemain matin tout le monde se réveille avec le même sentiment '' Pouah, c'est déjà fini ! On se rends tous à l'entraînement puis une fois fini on redescend tous nos valises de l'hôtel pour aller les mettre dans l'accueil et attendre l'heure d'aller pour la dernière fois à notre chère cantine. Là-bas nous avons tous fait part de tout le séjour qu'on a passé, ce qu'on a aimé et ce que l'on a moins aimé, un grand moment d'émotion .
Pour terminer ce séjour on se rends à la plage seul petit souci, il pleuvait des cordes ! heureusement ce ne fut que pendant le trajet une fois arrivés à la plage il ne faisait pas spécialement beau mais il ne pleuvait plus ! certains sont partis se balader en faisant tout le tour des environs près de la plage d'autres était posés dans le minibus pour dormir et d'autres sur la plage les pieds dans l'eau. Puis comme l'heure tournait, Christian nous a remmené à Callella pour ceux qui devaient prendre le bus avec Thionville et repartir assez vite, petit moment de nostalgie de la part de tout le monde, c'était l'heure du départ ! et Au final tout le monde est rentré en un seul morceau et sans séquelles.
Le point de vue de tous c’est qu’ on a passé de superbes moments et tout ça grâce au Club, on a appris à se connaitre les petits et les grands, ça à renforcer l'esprit du club et on remercie vraiment tous Pascale pour avoir fait tout ce qu'il fallait faire pendant que nous étions là bas. Merci mille fois et on attends plus que le prochain stage désormais.

Lire la suite
<< < 1 2 3